BTS/MAN

Une MAN, pour quoi faire ? Seuls les titulaires d’un bac technologique restauration ou d’un bac professionnel hôtellerie et restauration peuvent s’inscrire directement après le bac, en BTS hôtellerie restauration. La mise à niveau en hôtellerie restauration s’adresse donc à tous les autres bacheliers ou étudiants : ils bénéficient ainsi d’une année de cours pour acquérir les fondamentaux technologiques et professionnels indispensables à leur entrée en BTS hôtellerie-restauration. « C’est une formation qui marche bien pour tous les bacs généraux ».

Parmi les bacs technologiques, les bacheliers STMG réussissent bien, car ils ont déjà fait de la gestion, et c’est l’une des matières importantes en MAN ».

Pour qui ? Sur le papier, la seule condition pour s’inscrire en MAN est d’avoir un baccalauréat, filière générale, technologique ou professionnelle. Mais les MAN sont très demandées, et les lycées qui les proposent croulent sous les candidatures : de 5 à 12 dossiers pour 1 place ! Les profils des candidats sont variés : jeunes bacheliers, étudiants à la recherche d’une réorientation, ou déjà titulaires d’une licence ou d’un master…

Comment s’inscrire ? L’inscription se fait via le site admission post bac « Quand nous étudions les dossiers, nous cherchons des élèves avec des bulletins scolaires convenables, mais aussi des personnalités originales, matures »  « Nous voulons des élèves motivés, et heureux d’être là ! ».
Les jeunes qui ont déjà fait des stages dans un hôtel ou un restaurant partent évidemment avec une longueur d’avance, même si une première expérience professionnelle n’est pas obligatoire : « Nous tenons quand même à ce que les jeunes aient déjà rencontré un professionnel de l’hôtellerie restauration, qu’ils se soient déjà frottés à nos métiers »Un emploi du temps chargé. Le contenu de la formation en MAN et les horaires d’enseignement sont clairement définis par les textes officiels ; ils sont donc identiques dans tous les établissements qui la proposent Sur les 32 heures de cours, une grande partie est consacrée à l’acquisition des bases techniques en cuisine, service et gestion hôtelière. La formation prévoit également un stage professionnel de 16 semaines, dans un hôtel ou un restaurant, en France ou à l’étranger. La MAN peut se préparer sous statut scolaire ou en alternance.

Et après ? L’année de MAN terminée, la plupart des candidats intègrent un BTS Hôtellerie restauration. « S’ils travaillent bien, ils sont assurés d’avoir une place ».
A la fin de la première année de BTS, il faut choisir entre l’option Mercatique et gestion hôtelière, et l’option Art culinaire, art de la table et du service. Quelque soit l’option choisie, ce BTS permet d’accéder à des postes évolutifs : encadrement de petites équipes, assistant de manager d’hôtel ou de restaurant… Une première étape avant de monter votre propre chaîne d’hôtels-restaurants !